Echo Vert

Comment faire un bonsaï ?

Créer son propre bonsaï ? C'est facile !

Introduction à l’art du Bonsaï

La plupart des gens s’initient au bonsaï en achetant un bonsaï bon marché, préfabriqué. Bien que ce soit sans aucun doute la façon la plus simple de commencer, il est beaucoup plus intéressant, rentable et gratifiant d’apprendre à cultiver et à styliser son propre arbre.

Introduction aux techniques du Bonsaï

Le bonsaï est un art qui a été étudié et affiné pendant des siècles, mais ne laissez pas cela vous effrayer. Avec un peu de conseils, vous êtes parfaitement capable de faire pousser vos propres bonsaïs sans avoir la main verte. Veillez à choisir une espèce d’arbre adaptée au climat de votre région et respectez les consignes d’entretien de base. Dans cette section, je vous expliquerai comment commencer à cultiver des bonsaïs et je vous présenterai les trois principales techniques : la culture, le style et les soins.

Culture et élevage des arbres

Comment faire pousser son propre bonsaï ? La première étape consiste à déterminer quelle espèce d’arbre convient à vos besoins, à votre climat et à votre situation. Le fait que vous préfériez garder votre arbre à l’intérieur ou à l’extérieur aura un impact important sur votre choix. La culture de bonsaïs à l’intérieur limite vos options aux arbres subtropicaux qui peuvent survivre à l’intérieur. En revanche, la culture de votre bonsaï en extérieur vous offre un choix plus large. La plupart des arbres non tropicaux sont parfaitement adaptés à la culture en extérieur, à condition d’être protégés des rayons intenses du soleil ou des températures glaciales. Choisir un arbre indigène pour votre région est le pari le plus sûr. Cette brève orientation sur les bonsaïs vous aidera à choisir un bonsaï d’intérieur ou un arbre d’extérieur qui répond le mieux à vos critères.

Maintenant que nous avons sélectionné la meilleure espèce d’arbre pour vous, voyons comment vous pouvez en obtenir un ! Le plus simple est d’acheter un bonsaï tout fait dans un magasin en ligne. Vous pouvez choisir parmi une grande variété d’espèces d’arbres de formes et de tailles diverses, mais leur prix est élevé, surtout pour les plus anciens. Une approche plus économique consiste à acheter des pré-bonsaïs ou des plants de pépinière, ce qui est un excellent moyen d’obtenir des résultats rapides !

A lire  Qu'est-ce qu'une plante carnivore ?

Une approche encore plus économique consiste à collecter des arbres dans votre environnement naturel, mais cela peut s’avérer assez délicat, et vous devez demander l’autorisation du propriétaire avant de déraciner tout arbre… Et si ces options ne vous intéressent pas, nous avons créé nos propres kits de démarrage de Bonsaï pour créer votre propre arbre Bonsaï, pour que vous puissiez suivre et apprendre tous les principes fondamentaux du Bonsaï.

Une méthode moins coûteuse et très lente consiste à cultiver votre propre arbre en utilisant des graines ou des boutures. Il faut normalement compter 3 à 5 ans avant de pouvoir styliser un jeune arbre. Il est donc préférable de s’y consacrer en tant que projet secondaire et d’acheter un pré-bonsaï pour commencer plus tôt à maîtriser les techniques de stylisme.

Techniques de mise en forme et de stylisation

Maintenant que vous avez acheté ou cultivé un arbre, commençons par le façonner et le styliser. C’est la partie la plus créative et la plus amusante de la culture des bonsaïs, mais c’est aussi la plus difficile. Bien qu’il faille des années pour vraiment maîtriser et affiner des techniques comme la taille et le câblage pour garder les arbres miniaturisés, certaines bases peuvent être apprises assez facilement. Nous allons commencer par les bases de la taille et du câblage, mais n’oubliez pas de lire la section « style » pour des informations plus détaillées.

« Le bonsaï n’est pas une course, ni une destination. C’est un voyage sans fin. »

Commençons par la technique la plus importante du Bonsaï, la taille. L’élagage est une pratique cruciale utilisée pour façonner les arbres et les garder miniatures. L’objectif est de créer un bonsaï qui reproduit fidèlement une version miniature d’un arbre grandeur nature dans son environnement naturel. Le meilleur moment pour tailler votre arbre est le printemps, bien qu’il y ait quelques différences selon le type d’arbre que vous avez. Assurez-vous d’acheter une bonne paire de ciseaux concaves lorsque vous taillez des branches épaisses. Ils créent une plaie plus creuse qui guérit beaucoup mieux que celles faites par des coupeurs standards. Bien que je ne puisse pas vous dire quelles branches tailler sans voir votre arbre, il est très utile de regarder des exemples de progression de Bonsaï. Voici quelques cas dans lesquels une branche doit être supprimée :

  • Lorsqu’il y a deux branches à la même hauteur sur le tronc de l’arbre, coupez-en une et gardez l’autre.
  • Si vous avez une branche avec des torsions non naturelles.
  • Si vous remarquez des branches d’une épaisseur disproportionnée au sommet de l’arbre.
A lire  Combien de temps les orchidées vivent-elles ?

Une autre technique importante pour façonner les bonsaïs est le câblage. En enroulant soigneusement de l’aluminium anodisé, ou du cuivre recuit, autour des branches, vous pouvez les plier et les façonner à votre guise, du moins dans une certaine mesure. Le câblage peut être appliqué toute l’année, mais veillez à retirer rapidement le fil avant qu’il ne commence à s’enfoncer dans les branches qui deviennent plus épaisses. N’oubliez pas de lire la page consacrée au câblage dans la section stylisme pour obtenir des instructions plus détaillées.

Soins et entretien des bonsais

L’entretien et les soins sont une partie cruciale de la culture d’un bonsaï. Bien que chaque espèce d’arbre ait ses propres directives d’entretien, je vais aborder certains des principes de base, en commençant par l’arrosage. Veillez à identifier votre bonsaï pour obtenir des instructions spécifiques.

La quantité et la fréquence d’arrosage d’un Bonsaï dépendent d’un grand nombre de facteurs, tels que l’espèce d’arbre, la taille du pot, le mélange de terre et le climat. Comme les bonsaïs sont généralement plantés dans de petits pots, ils ont tendance à se dessécher assez rapidement, il est donc important d’arroser régulièrement vos bonsaïs. Cependant, un arrosage excessif peut entraîner la pourriture des racines. Choisir le bon mélange de terre pour votre Bonsaï et le rempoter régulièrement est crucial pour garder votre arbre en bonne santé. La plupart des bonsaïs doivent être rempotés tous les deux ans afin d’éviter que les arbres ne se retrouvent en pot, ce qui les empêche d’absorber et de stocker l’eau. Une règle importante pour l’arrosage est de surveiller de près votre arbre et votre sol et d’arroser quand c’est nécessaire, plutôt que d’arroser une fois par jour ou selon un calendrier. Arrosez votre Bonsaï à fond pour vous assurer que le sol absorbe correctement l’eau.

Placer un arbre d’extérieur à l’intérieur, ou vice versa, est un moyen sûr de tuer votre bonsaï. Avant d’acheter ou de cultiver, vous devez décider où placer votre arbre. Les arbres subtropicaux se portent parfaitement bien à l’intérieur, bien qu’ils aient généralement besoin de beaucoup de lumière et d’une humidité relativement élevée. Ils ne peuvent être cultivés en extérieur que si vous vivez dans un endroit au climat suffisamment chaud. Si vous êtes plutôt intéressé par un arbre d’extérieur, il est préférable d’en choisir un qui est indigène à votre environnement. Notez que même les arbres qui sont indigènes à votre région peuvent nécessiter une protection supplémentaire contre le gel pendant les hivers froids. En raison de leurs pots petits et peu profonds, ils sont plus sensibles au gel.

A lire  Qu'est-ce que Click and Grow Smart Garden 3 ?

Outre l’arrosage, le placement et le rempotage, la fertilisation est une autre chose importante à garder à l’esprit. Les petits pots avec peu d’espace limitent la rétention d’eau et de nutriments. Une fertilisation régulière pendant la saison de croissance de l’arbre est essentielle pour s’assurer que votre arbre reste en bonne santé et prospère. Encore une fois, la quantité et la fréquence de fertilisation de votre bonsaï dépendent de l’espèce d’arbre que vous avez. La marque et/ou le type d’engrais que vous choisissez n’aura pas d’effet majeur sur votre plante. Vous pouvez utiliser un engrais solide ou liquide, à condition de veiller à appliquer des quantités inférieures à celles dont les plantes normales ont besoin.

Conclusion, comment faire un arbre Bonsaï ?

Cet article d’introduction a couvert les trois étapes de la culture d’un Bonsaï : la culture, le style et les soins. Et, bien que le Bonsaï soit une forme d’art vivant vieille de plusieurs siècles, se lancer dans ce hobby fascinant n’est pas difficile ! Ce site Web vous aidera à vous lancer et notre forum est le meilleur endroit pour demander des conseils. Si vous avez déjà votre arbre, mais avez besoin d’aide, lisez notre article « Au secours ! Mon Bonsaï est en train de mourir ».

Nous avons créé plusieurs cours en ligne avec des experts en bonsaï de renommée mondiale. Pour plus d’informations et des leçons gratuites, consultez nos cours sur les bonsaïs. Vous pouvez également trouver des clubs de bonsaï locaux qui organisent des cours et des ateliers hautement recommandés. Bonne chance !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page