google.com, pub-5564163725941137, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Plantes d'intérieur

Quelle meilleure plante mettre dans une chambre?

Plante d'ombre

Quelle meilleure plante mettre dans une chambre ?

Voilà les 15 des meilleures plantes de chambre à coucher pour un espace plus beau et plus sain,

Les meilleures plantes d’intérieur pour embellir votre chambre, assainir l’air et vous mettre de bonne humeur.

Les plantes d’intérieur peuvent faire plus que simplement apporter une touche de vert à l’intérieur, il s’avère que … surtout lorsqu’elles sont dans votre chambre. Une célèbre étude de la NASA de 1989 a révélé que ces plantes étaient capables de réduire les polluants de l’air intérieur tels que le benzène et le formaldéhyde, du moins dans un environnement de laboratoire contrôlé. Des recherches plus récentes indiquent que les plantes peuvent vous faire sentir moins stressé et plus créatif. Cela ne peut jamais être une mauvaise chose. Voici quelques-unes des meilleures plantes purificatrices d’air à envisager dans votre chambre à coucher à la maison.

1- Lavande (Lavandula)

 

On ne la considère pas habituellement comme une plante d’intérieur, mais la lavande peut survivre à l’intérieur dans de bonnes conditions. Donnez-lui une lumière vive et directe pendant quelques heures chaque jour, de préférence dans une fenêtre orientée au sud, et arrosez lorsque le sol est légèrement sec. Mais n’arrosez pas trop la lavande, sinon la plante va pourrir.

2- Lady Palm (Rhapsis excelsa)

Les multiples frondaisons dans un élégant motif en éventail en font une belle plante, quel que soit votre style de décoration personnel. Il est également assez facile à cultiver, par rapport à de nombreux autres palmiers, car il préfère la lumière indirecte et ne nécessite de l’eau que lorsque la partie supérieure du sol est sèche.

3- Plante à caoutchouc (Ficus elastica)

Avec ses grandes feuilles brillantes et sa forme amusante, cette plante ajoute un fort intérêt vertical à toute pièce. Elle aime la lumière modérée à forte et la lumière, l’humidité constante, pour couronner le tout. Si vous ressentez le besoin de la tailler, veillez à porter des gants de jardinage pour éviter que sa sève collante ne s’écoule sur vos doigts.

4- Le palmier Areca (Chrysalidocarpus lutescens)

Les panaches de ce magnifique palmier peuvent atteindre 6 à 7 pieds de haut, alors assurez-vous de lui laisser beaucoup d’espace. Il a également besoin d’une lumière intérieure vive et d’une humidité constante au printemps et en été (mais ne le laissez pas se détremper !).

5- Lierre anglais (Hedera helix)

Ce lierre rustique pousse dans des pots, des paniers suspendus ou mélangé à d’autres plantes d’intérieur plus grandes dans un pot commun. Il a besoin d’une lumière modérée au printemps et en été, et d’une lumière vive (ou d’une lumière fluorescente supplémentaire) en automne et en hiver. Conseil : laissez la surface du sol sécher un peu entre les arrosages, mais ne laissez pas la plante se dessécher complètement.

6- Fougère de Boston (Nephrolepsis exaltata)

Ces fougères luxuriantes sont une plante d’intérieur classique et peu coûteuse, et leurs frondes arquées d’un vert vif sont toujours ravissantes. Mais attention : Elles peuvent être un peu comme une diva à l’intérieur. Les fougères de Boston préfèrent beaucoup de lumière, et il faudra les embrumer tous les jours. Vous pouvez aussi essayer de les mettre sur un plateau de galets rempli d’eau. De plus, elles ont tendance à muer régulièrement… alors, comme un parent, vous devez être prêt à ramasser leurs excréments !

7- Evergreen chinois (Aglaonema commutatum)

Cette plante facile à cultiver a des feuilles vertes pâles et brillantes, accentuées de marques blanches. Elle tolère une faible luminosité intérieure et préfère que son sol soit légèrement humide en permanence, mais méprise l’air froid. Veillez à la tenir à l’écart des courants d’air !

8- Plante de serpent (Sanseveria trifasciata)

Des feuilles dramatiques, semblables à des épées, définissent cette plante remarquable (et lui donnent le nom alternatif pas très flatteur de « Langue de la belle-mère »). Elle est très résistante, alors essayez-la si vous n’êtes pas connu pour avoir la main verte. Une lumière vive et indirecte est préférable pour la plante serpentine, qui n’a besoin d’être arrosée que lorsque le sol devient presque sec. Dans de bonnes conditions, elle peut vivre pendant des décennies !

9- Dracaena (diverses espèces)

Il a été démontré que plusieurs types différents de dracaena nettoient et purifient l’air. Ce sont toutes des plantes faciles à cultiver, avec de longues feuilles en bandes, dont certaines présentent de belles marques rouges. Vous ne savez pas quelle variété essayer ? Cherchez ‘Janet Craig’, ‘Tricolor’ ou ‘Masangeana’ (parfois appelée ‘Corn Plant’). Mais quelle que soit la variété que vous choisissez, sachez que toutes les espèces préfèrent des conditions similaires : une lumière indirecte modérée à forte et un sol légèrement humide.

10- Philodendron lacrymogène (Philodendron bipinnatifidum)

Cette plante spectaculaire mais facile à gérer possède d’énormes feuilles aux bords délicats, semblables à de la dentelle. Elle est dressée lorsqu’elle est plus petite, mais finit par s’étendre au fur et à mesure de sa croissance. Donnez au Philodendron une lumière modérée et arrosez-le lorsque les quelques centimètres supérieurs du sol deviennent secs.

11- Dieffenbachia (divers hybrides)

Cette plante a des feuilles voyantes, mais la sève qu’elle contient contient des cristaux qui peuvent irriter les muqueuses. Beurk. Si vous avez un animal de compagnie qui aime mâcher de la verdure, nous vous suggérons de ne pas le faire. Sinon, c’est une plante généralement insouciante qui n’a besoin que d’une quantité modérée de lumière filtrée. Gardez le sol légèrement humide, mais jamais détrempé.

12 – Romarin (Rosmarinus officianalis)

Cette herbe culinaire a une odeur agréable de pin, en particulier après avoir frotté le bout des doigts contre elle. Elle a besoin d’une lumière forte, alors gardez-la près d’une fenêtre lumineuse (de préférence orientée au sud). Laissez la terre sécher à moins d’un pouce de la surface entre les arrosages et tournez le pot chaque semaine pour que la plante pousse plus uniformément. Bonus : avec le romarin dans votre maison, vous avez toujours des herbes fraîches pour cuisiner !

13- Plante araignée (Chlorophytum comosum)

Votre mère ou votre grand-mère a peut-être fait pousser cette plante d’intérieur classique dans les années 70, mais elle mérite toujours une place dans votre maison aujourd’hui. Les feuilles rayées s’arquent à partir du centre, et la plante finit par produire une multitude de bébés plantes-araignées. Et comme c’est mignon ! On les appelle « plantules » !

14 – Pothos (Epipremnum aureum)

Le Pothos est probablement la plante d’intérieur la plus facile à cultiver. Elle possède des feuilles brillantes en forme de cœur et des tiges de vigne qui peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Préférant une lumière modérée à forte, la Pothos préfère en fait se sécher un peu entre les arrosages.

 

15- Lys de Paix (espèce Spathiphyllum)

Ces plantes à l’aspect luxueux sont étonnamment dépourvues d’odeur. Elles tolèrent une lumière faible à modérée, bien qu’elles fleurissent mieux sous une lumière plus vive. Nous suggérons de laisser le sol devenir presque sec avant de l’arroser et de le diviser tous les cinq ans environ pour créer de nouvelles jeunes plantes.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page