Discus

Nom Français-Discus -Discus commun -symphysodon -Discus turquoise, marlboro, pigeon blood, cobalt etc...
Nom anglaisDiscus fish
Nom Latin-Symphysodon aequifasciata -Symphysodon aequifasciata axelrodi -Symphysodon aequifasciata haraldi -Symphysodon aequifasciatus aequifasciatus -Symphysodon discus aequifasciata -Symphysodon discus tarzoo
Nom Arabeسمك الديسكوس
Taille de poisson (cm)15 à 20 cm
Ph d’eau5 à 6
Dureté d’eau6 à 8 dGh
Température d’eau (°C)27 à 28° C

Discus

le Discus (Discus fish -Symphysodon aequifasciata -Symphysodon aequifasciata axelrodi -Symphysodon aequifasciata haraldi  -Symphysodon aequifasciatus aequifasciatus  -Symphysodon discus aequifasciata  -Symphysodon – Discus tarzoo-Discus commun  -symphysodon -Discus turquoise – marlboro – Pigeon blood, Cobalt etc…  ) est parmis les plus beaux poissons d’eaux douces, ces descriptions, ces photos et ces vidéos sont ici à xopark.com

Le Discus (Symphysodon aequifasciatus) est sans conteste le roi des poissons d’aquarium. Pourtant, ce poisson qui à la réputation d’être idéal réclame en réalité des soins attentifs. On n’achète pas un Discus comme on achète un guppy.

Les Discus sont des poissons timides et parfois craintifs, Discus fishqui doivent vivre en groupe,

Le Discus n’est pas un poisson pour néophyte. Une bonne expérience est requise pour maintenir dans de bonnes conditions celui que l’on surnomme le « Pompadour » des aquariums.

Il vaut donc mieux éviter la cohabitation avec des Botias macracantha , des Balantiocheilus ou des Barbus de Sumatra. Cette cohabitation peut présenter des risques, certains Scalaires sont porteurs sains de parasites ou de maladies qui peuvent tuer les Discus.

Les Discus sont capables de faire varier l’intensité de leurs rayures et de leur coloration en fonction de leur état émotionnel et de leur santé. Dans un état « normal  » la première rayure qui traverse l’œil et celle qui est à la base de la queue sont toujours visibles, mais les autres sont estompées.

Poue un bac peu éclairé est bien planté vous allez obtenir des couples simplement par l’achat de 5-6 jeunes de 5 cm environ et de les laisser grandir ensemble. En quelques mois ( 6 à 9 mois ), un ou des couples vont se former et les poissons qui ont pu se choisir librement auront bien des chances de pondre et d’élever leurs jeunes.

Il est difficile de former un couple avec 2 poissons adultes ,achetés au hasard… La différenciation des sexes est peu évidente ,sauf au moment de la ponte quand les organes sexuels sont plus visibles. Même si on place ensemble 2 Discus choisis au pif, un mâle et une femelle, ils ne formeront pas forcément un couple et il n’est pas sûr du tout qu’ils aient envie de pondre

Chez le mâle, la papille génitale est pointue et dirigée vers l’avant et chez la femelle l’oviducte est plus gros, arrondi, court, et dirigé vers l’arrière.

Discus fishUne fois le couple formé on peut l’isoler dans un aquarium de 180 L à 250 L environ, meublé d’un cône de ponte ou de racines verticales. On peut aussi employer des pots de fleurs empilés ou une brique à vin en terre cuite.

Le pH idéal pour des turquoises bleus par ex, doit se situer entre 6 et 6,5 et la conductivité inférieure à 100 ou 120µS. En ajoutant de la tourbe dans le filtre on obtient une eau « noire » qui leur convient parfaitement.

Pour des Pigeons blood, le pH peut monter jusqu’ à 7°. Il faut avoir un taux de nitrites et nitrates quasiment nul et on doit faire très attention lors des changements d’eau de ne pas modifier le milieu. Il vaut donc mieux changer très peu d’eau chaque jour et éviter de changer 15 à 20% une la femelle pond en faisant des passages successifs et en lâchant ses ovules que le mâle féconde immédiatement en passant à son tour sur le support. Il faut attendre l’éclosion 3 jours (C’est plus rapide si la température est à 30° que si elle est à 28°). Les parents déplacent parfois les œufs et on est toujours très inquiet en ne les voyant pas sur leur support et très soulagé en les retrouvant un peu plus loin…

Pendant les 2 premiers jours les larves restent collées, quand elles commencent à se détacher, les parents essayent de les remettre en place, ils les prennent dans la bouche et les recollent…mais sans succès ! toutes les larves vont se détacher et venir se regrouper sur les flancs des parents. A ce moment il faut espérer que le couple produira suffisamment de mucus pour nourrir toute sa marmaille. seule fois par semaine !

Leurs source d’origine le Bassin de l’Amazone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page