Cacatoès de Baudin

Nom FrançaisCacatoès de Baudin
Nom anglaisLong-billed Black Cockatoo
Nom LatinCalyptorhynchus baudinii
Nom Arabeببغاء بودين
FamilleCacatoès (Cacatuinae ou Cacatuidae)
OrigineGuinée et en Australie
Taille56 cm

Cacatoès de Baudin

Cacatoès de Baudin (Calyptorhynchus baudinii – Long-billed Black Cockatoo) est une espèce d’oiseaux de la famille des Cacatoès (Cacatuinae ou Cacatuidae), ses descriptions, ses photos et ses vidéos sont ici à xopark.com

Le cacatoès de Baudin peut être confondu avec deux espèces similaires :
Cacatoès de Baudin (Calyptorhynchus baudinii - Long-billed Black Cockatoo) le cacatoès à rectrices blanches (Calyptorhynchus latirostris) dont la mandibule supérieure est plus courte et le cacatoès banksien (Calyptorhynchus banksii) dont la queue noire porte une bande rouge chez le mâle et une bande orange chez la femelle.

Le cacatoès de Baudin se nourrit surtout de graines qu’il trouve dans l’Eucalyptus et consomme d’autres végétaux provenant d’autres arbres tels que les Banksia ou les Dryandra. Il ingurgite du nectar ainsi que des larves d’insectes qui constituent une partie importante de la diète Il extrait les graines de pommes de la même façon que les graines des marris. Pour cette raison, il est souvent considéré comme une peste par les producteurs de fruits.

Chez la femelle, la bordure blanche des plumes chez les Cacatoès de Baudin est plus large sur la poitrine et sur le manteau, faisant apparaître le plumage plus écaillé et plus grisâtre que chez le mâle. La tache des oreillons est plus large et plus blanche. Le bec est gris pâle avec une terminaison sombre. Il n’est pas entièrement gris sombre comme chez le mâle. L’anneau orbital est gris. Les pattes sont rosâtres, plus claires que chez son partenaire. Les immatures sont assez semblables aux femelles.

Milieu de nidification dans les forêts humides, dans des zones où la hauteur des précipitations est supérieure à 750 mm par an, Le couple Cacatoès de Baudin installe son nid à une grande hauteur dans un eucalyptus et met plus de cinq semaines pour en achever les préparatifs. La ponte comprend un ou deux œufs blancs, mais généralement uniquement un œuf parvient jusqu’à son terme. La raison vient sans doute qu’après l’éclosion du premier œuf, la femelle arrête de couver. Après 4 semaines d’incubation l’oisillon est élevé et nourri par sa mère pendant 20 jours, puis les 2 parents prennent le relais. Le jeune prend son envol environ 10 semaines après l’éclosion. Il devient indépendant au bout de 3 ou 4 mois mais il reste au sein du groupe familial pendant le reste de l’hiver.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page