Primates au Jardin exotique

Plus de 2 000 visiteurs au Jardin exotique cet été 2015

Arrivé à « mi-chemin » de ses portes ouvertes estivales, l’établissement affiche une belle fréquentation. Le projet séduit de plus en plus.

Primates au Jardin exotiqueRentrée difficile ? Envie de se changer les idées, d’un peu d’exotisme ? Pas besoin d’aller très loin. Depuis 2011, le Pays chaunois possède un lieu des plus atypiques. Rue du cimetière à Folembray, la commune accueille un jardin exotique. Une structure associative qui « recueille majoritairement des primates issus de saisies, dons, placements », expliquent les responsables de l’établissement. Et Laury Venant, le président de l’association d’ajouter : « Nous sommes partenaires de 30 Millions d’amis. Avec eux, nous avons accueilli dernièrement un singe lémurien des Pyrénées-Orientales, suite à une décision de justice. Certains viennent aussi de Hollande, saisis par les douanes. »

L’appel entendu

Une activité qu’ils ont décidé de mettre en avant auprès du grand public, à travers des journées portes ouvertes cet été. Des moments d’échange qui ont eu du succès. « Sur les quatre portes ouvertes en août nous avons accueilli 2000 personnes. On ne s’attendait pas à ça. On est satisfait. Les gens ont répondu à l’appel », poursuit le responsable.

Ouistiti pygmée, tamarin pinché, capucin brun et autres primates sont observables sur un terrain de 2,5 hectares. Mais pas seulement. D’autres animaux d’ornement sont également chouchoutés, comme un des derniers nés, un bébé gris du Gabon. Le perroquet fait la joie des adhérents, mais pour l’instant reste en incubateur, nourri à la seringue. Dès que cela sera possible, il sera lui aussi présenté avec les autres perroquets, tortues…

Pour ces rendez-vous avec les visiteurs, les gérants sollicitent une participation : 3 euros (adulte), 2euros (enfant moins de 9 ans), gratuit pour les enfants de moins de 2ans. Cela permettra d’installer l’électricité et d’améliorer le projet, soutenu dans l’immédiat uniquement par des bénévoles déjà en activité. À terme, un emploi pourrait être créé, en fonction des dons et de partenaires mobilisés. Car il y a de plus de travail avec la cinquantaine d’animaux et les curieux de plus en plus nombreux.

Le jardin exotique ouvrira encore ses portes ce dimanche 6, puis les 13 et 27 septembre 2015, de 14 heures à 18 heures.