Nouvelles maladies d’arbres

Après les palmiers de la Côte d’Azur dévorés par des larves et les platanes du canal du Midi condamnés par un champignon, l’arrivée d’une bactérie tueuse en Corse menace la santé des oliviers. Les experts sont mobilisés.Un palmier infecté par le charançon rouge dans la région niçoise

La préfecture de Corse est en alerte maximale après la découverte ces dernières semaines de 17 arbustes porteurs de la bactérie tueuse de végétaux Xylella fastidiosa. Les autorités veulent surtout éviter une catastrophe: la possible prolifération de la maladie sur les oliviers et autres arbres fruitiers dans l’île de Beauté. En Italie, la maladie est arrivée en 2013, et elle a déjà ravagé 300.000 hectares d’oliviers dans le sud du pays, portant un important préjudice financier aux producteurs d’olives.

Cette infestation spectaculaire, contre laquelle on ne connaît aucun remède, n’est malheureusement pas un cas à part. Avec la mondialisation, un nombre croissant de vecteurs venus de l’étranger, et principalement d’Asie …